SLC/CCC/CSS

Europa Cup - 8 novembre 2008 - Östermala / Nyköping (S)

IFPF
Adriana et Leo Dùschen, 7530 Zernez GR

IFPF

Les conducteurs de chiens courant Leo et Adriana Duschen avec leurs deux Lucernois, Piercarlo Poretti avec son Bernois et le juge de travail international Noldi Balestra ont entrepris le voyage dans un bus VW. Les conditions météorologiques n’étaient pas trop mauvaises, environ 2 à 3°C et un ciel couvert, mais pas de neige. Un temps plutôt chaud pour la saison.

En revanche, il a plu pendant la nuit précédant les épreuves ; les lièvres n’ont probablement pas beaucoup circulé et les conditions de travail des chiens n’étaient pas idéales.

Le juge national suédois m’a rapporté que le climat avait changé avec comme conséquence peu de neige et plus tardivement. Auparavant, on dénombrait 50% de lièvres variables et 50% de lièvres bruns ; aujourd’hui, on dénombre 90% de lièvres bruns et seulement 10% de lièvres variables.

Le centre de la chasse de l’association cynégétique suédoise est remarquable et abrite plus de mille trophées. Östermalma - Nyköping est situé à environ 130 km au nord-ouest de Stockholm.

Dans cette région, on peut observer de nombreuses espèces animales : ours, loups, lynx, élans, rennes, cerfs, chevreuils, sangliers, lièvres, faisans, grands et petits tétras, lagopèdes, oies et canards, etc.

Le territoire des épreuves était constitué de forêts entourées de petits lacs et de prés.

La nourriture était bonne et le logement très spacieux et propre ; cependant, la Scandinavie est assez chère comparativement à la Suisse.

13 chiens ont participé au concours en solo ; malheureusement, seuls 6 chiens ont pu être jugés, alors que 2 chiens ont été disqualifiés parce qu'ils ont chassé un autre gibier que le lièvre.

Les deux couples de segugi italiani à Rodolfo Del Treste et Roberto Rampini n’ont pas été jugés, car ils n’ont levé aucun lièvre.

Au 1er rang avec 126 points, un chien courant Hamilton de Suède.

Au 2e rang avec 107 points et un 2e prix, un basset Drever de Suède.

A un bon 3e rang avec 101 points et un 2e prix, la Lucernoise Mina-Mikisa de Suisse à Leo Duschen et conduite par son épouse Adriana.

Au 4e rang avec 84 points et un 3e prix, un Brachet tyrolien d’Autriche.

Au 5e rang avec 77 points et un 3e prix, un chien courant Hamilton de Norvège.

Au 6e rang avec 72 points et un 3e prix, un Basset Hound d’Allemagne.

Malheureusement, la jeune Lucernoise de Leo Duschen n’a pas lancé et chassé de lièvre ; quant à Piercarlo Poretti, il a été malchanceux avec son Bernois qui a chassé un lièvre pendant 45 minutes, mais n’a été vu ni par les deux juges ni par le guide de terrain.

Ce n'est naturellement pas seulement la malchance, mais aussi la question du nombre d’observateurs. Chaque année, comme membre de la commission, je demande qu’observateur accompagne les deux juges et le guide de terrain, mais malheureusement sans succès ! Une fois de plus, on peut constater combien il est important de disposer de suffisamment d'observateur ; j'espère que la direction des épreuves le reconnaîtra enfin ! Il n’est pas concevable que nous parcourions 2000 km et supportions tous les frais, et que les organisateurs n’engagent pas un nombre suffisant d’observateurs pour observer les lièvres !

Je comprends la frustration d’un conducteur si son chien chasse et que les juges lui disent être certains qu’il s’agit d’un lièvre, mais qu’ils ne sont pas en situation de le voir. Mais la chance et la malchance s’additionnent parfois, lorsque la neige permet d’observer la trace ; le chien peut alors être jugé.

Mais il est beaucoup plus important et sain de revenir à la maison enrichit d’une expérience supplémentaire. Au nom du CCC et en mon nom personnel, je tiens à remercier cordialement les conducteurs et le juge international juges Noldi Balestra!

Que vive la chasse au chien courant !

Manfred Pircher, délégué suisse à la FCI pour les chiens courants
(trad. J.-P. Boegli)